Je ne connaissais rien à l'amour moi, j'étais une gamine, je me suis lancée sans réfléchir, pensant vivre une belle histoire. Si seulement tu avais vu à quel point mes yeux brillaient, à quoi point je tremblais d'amour pour toi, c'est fou mais t'étais omniprésent dans ma tête. J'ai rarement vu quelqu'un aimer comme ça, avec cette innocence et cette liberté. Je n'avais aucune envie de me contrôler, j'avais seulement envie de t'aimer. J'avais confiance en toi, j'étais aveuglée par ton visage. Tu ne pouvais pas me faire souffrir, c'était impossible, tu semblais si parfait, t'étais mon idéal. Ça en devenait irréel, j'aurai dû me douter que quelque chose clochait. Mais encore une fois j'étais dans ma bulle, complètement perdue dans cette vague d'émotions, c'était complètement démesuré ce que je ressentais au fond. Je nous voyais loin, je n'imaginais que du bien, faut croire que tu m'as vite fait redescendre sur terre. Moi qui te voyais comme un ange, comme mon âme sœur, celui qui faisait battre mon cœur, tu t'es montré sans sentiments. Le conte de fées s'est transformé en film d'horreur, t'as fait de mes sourires des pleurs. Tu ne t'imagines même pas comme tu as changé ma vision de la vie, moi qui étais en mode "tout est beau tout est rose", j'ai compris que le noir avait bien plus sa place. Ce qui est sûr c'est que je ne me ferai plus avoir, t'as bien fait d'agir comme ça avec moi, la leçon que tu m'as infligé est à jamais gravée dans ma mémoire.